Au moment où vous lirez ces lignes, je serai probablement dans l’avion qui me ramène en sol québécois ! 

Je vous parle donc de mes derniers moments ici au Portugal. Je m’apprête, porto rosé à ma droite (découverte qui goûte le sirop pour la toux en passant), à faire un récapitulatif, un bilan, comme ma mère se plairait à dire.

Et pendant ce billet, je vous invite sur des pistes et vous propose quelques thèmes de Méditation Rebelle! Suivez les textes colorés pour vous explorer! 

Ce fut un voyage spirituel, mais bien au-delà de ce terme.
Je pourrais vous dire un voyage de rencontres d’êtres exceptionnels, un tour guidé vers mes blessures profondes, vers mes crises de guérisons. Mais surtout, et avant tout, avoir l’impression de revenir de loin. J’ai fait le tour de mon continent intérieur quelques fois depuis le début de la semaine, pour me rendre compte que ce n’était pas si épeurant après tout. Une Méditation Rebelle à explorer pour vous ! Faire le tour de son continent intérieur. 

Voyage spirituel, certes, mais également de magnifiques rencontres d’âmes, ainsi que la découverte de la mienne. Comme si la vie m’avait donné cette aventure comme un méga party surprise. Une exploration qui n’a pas fait mon affaire quelques fois. Je suis en vacances. Qui veut réellement travailler fort sur soi-même ? Oui ça fait bon chic bon genre entre copines, mais au final, c’est bien de ça qu’il est question. Travailler fort pour avoir la conscience tranquille, mais travailler fort à quoi au juste si on ne sait pas au départ identifier ce que l’on veut, qui l’on est.

Ce soir, je vais être la plus honnête possible avec vous, parce que j’en ai profondément envie. Je suis venue ici au Portugal pour me prouver. Pour me surprendre. Pour me libérer d’une certaine relation complexe avec un ami. Cette personne s’est avéré le meilleur maître dans mon apprentissage. Je vais remercier longtemps son passage sur ma route, car il m’a fait réaliser tout le potentiel qui se cachait au creux de mes entrailles par mes blessures émotionnelles. Que voulez-vous, j’aime me torturer pour apprendre faut croire, tant que j’en retiens une leçon. Ce caillou, lancé du haut de cette falaise, fut symbolique. Je tourne la page. 

J’ai aussi savouré les enseignements de notre guide. Parler à des personnes d’une authenticité désarmantes qui m’ont enseigné la vie à travers la leur. Ressentir le moment présent avec moi-même dans un café, un croissant à la main sur une minuscule terrasse au marché de Loulé. Savouré une pâtisserie sans remords. ( j’veux pas savoir combien de kilos je ramène dans mon sac banane)

Le plus beau de mon périple, c’est de réaliser qu’il y a bien une vie après le Portugal. Qu’il y a encore bien des sentiments réels pour l’homme que j’ai choisi d’aimer. Que je m’ennuie terriblement de ma meilleure Amie (elle va se reconnaître, MGC). Que pour mon enfant, plus jamais je ne vais lui imposer ma façon de voir les choses, pour qu’il se conformer à nos attentes de société. Je veux lui transmettre le don de soi, l’ouverture des autres, choses que je viens de commencer à apprendre… à 35 ans, comme un cadeau depuis mon arrivée ici en Algaves. Le chemin n’en était pas un tout tracé et il m’a montré les sentiers que je pouvais maintenant aborder, à mon rythme! 

22 octobre, retrouvailles importantes avec mon Québec. Tu me manques, bien hâte de m’installer à faire se casse-tête avec tous les morceaux retrouvés, moi qui est si bonne pour perdre les choses… je me suis acheté une boîte à souvenirs avec verrous. 

Obrigada vida

Merci la vie! 

Klodhya

 

  • Facebook

Au revoir Portugal! Mission accomplie! 

  • Facebook
Maman, amie, amoureuse, ma plume m’emporte souvent ailleurs, dans mon monde de méditations rebelles.

Je partage mes états, je vous confie mes réflexions et mes petites révoltes intérieures (ou parfois extérieures)! Suivez-moi!

Klodhyaa

XXX

Share This