Avant que tu n’arrives, je n’avais aucune idée.
Le concept était flou d’un amour infini. 
Avant que tu n’arrives, en espérant ce rêve que plusieurs ne peuvent atteindre.
Avant que tu naisses, j’étais une autre.

Dès que mon coeur a réalisé qu’il n’y aurait plus d’avant. Que la femme que j’étais ne serait qu’un pâle souvenir. Dès ces premiers instants qui allaient faire mourir mon être de jugements, par tes petites mains qui me retenaient. J’ai su que la fille d’avant n’était qu’une illusion d’un amour infini pour elle-même. C’était bien avant.

Dès que je suis née pour une deuxième, fois collée à ta vie, mon cœur bien au chaud pour braver et porter jusqu’en terre tes peines et chagrins. La mère devenue, cette promesse tatouée dans l’effervescence de cette nuit,  tout est arrivé, 4 décembre, mon fils, nous sommes nés.

Klodhyaa

  • Facebook
Maman, amie, amoureuse, ma plume m’emporte souvent ailleurs, dans mon monde de méditations rebelles.

Je partage mes états, je vous confie mes réflexions et mes petites révoltes intérieures (ou parfois extérieures)! Suivez-moi!

Klodhyaa

XXX

Share This