Je me sens fébrile. J’ai la douteuse impression qu’un demi-siècle s’est écoulé depuis mon dernier billet.

Fébrile, ma plume en congé forcé devant tant de mots et syllabes. L’incapacité de tatouer à l’encre sincère ce que je ressentais en tant que Rebelle, en tant qu’Humaine. J’ai traversé, comme vous tous, et nous sommes encore  pour la plupart. Nos fameuses structures comme les tours jumelles, effondrées. L’heure actuelle, rebâtir en mieux.

Depuis le début de la création, nous avons survécu aux guerres et aux pandémies, comme si l’histoire était écrite en mode ”replay”, changeant de génération et de trame de fond.

Je me sens fébrile. J’ai la douteuse impression qu’un demi-siècle s’est écroulé. Survivre loin de nos repères anéantis. Êtes-vous prêts à rebâtir en mieux ? Telle est la question aujourd’hui.

Mon premier billet retour pour vous, pour moi. Le plaisir de ressentir la nouveauté dans le schéma d’une puissance collective. L’énergie d’être simplement dans ce changement, priorité oblige.

Fébrile de recommencer, ma plume qui était en congé se porte volontaire. La vague étant passée, me permettant un douteux jeu de mot, ne restant que du vrai après tout. Des états méditatifs bien au-delà des musiques de Zamfir, je vous en promets, libérer et se rebeller, ma plume revient d’un long voyage.

Je vous souhaite un très bel automne.

Que c’est bon de vous retrouver.

Klo

Share This