Lorsque je parle de méditation, de respiration consciente, souvent les gens me répondent que c’est trop compliqué. Voici les quatre commentaires que j’entends, régulièrement, dans mon entourage. 

Démystifions tout cela ensemble :

  • Premièrement, il faut le fameux ”kit”, vous savez le nouveau pantalon d’une certaine marque reconnue. Entrer en communion avec soi-même est de toute évidence plus aisé lorsque vous tentez l’expérience avec un ensemble à deux-cent dollars. Ça fait bon chic bon genre quand la visite se pointe sans prévenir ou encore pour alimenter votre Instagram de photos zen en pleine méditation orchestrée (avouez l’avoir déjà fait.). Libérons notre conscience, on voulait montrer notre ensemble, point c’est tout.
  • Deuxièmement, ne pas avoir de temps, parce que l’enfant vivant à votre domicile ne veut rarement pas vous laisser un peu de répit face à votre désarroi à vouloir rester zen ( j’en connais un chapitre sur le sujet et j’avoue comprendre parfaitement ce point.)
  • Troisièmement, penser à sa liste d’épicerie pour le souper avec les beaux-parents ce week-end. Avons-nous assez de vin ? Pire encore, penser à la fameuse réunion d’école dans deux jours (tout dépend des priorités). La galère juste d’invoquer ces rébellions intérieures, vous stressez et l’idée de méditer atterrie au bac à recyclage.
  • Mais le dernier point, le quatrième, la fameuse RESPIRATION. 
    À mon avis, ce dernier point, devrait être le premier d’une série d’inquiétude face à la méditation et non pas votre ensemble si chèrement payé au rayon des femmes mystiques de ce monde.

La respiration consciente

La respiration. Cette fameuse respiration. Premier geste en venant au monde. Meilleure amie qui sera  toujours là, jusqu’à votre dernier souffle. Accompagnatrice des grands jours.
La respiration à été pour moi d’une grande aide lorsque j’ai visité plusieurs paliers de l’anxiété. J’ai eu recours à certaines techniques et j’aimerais vous partager celle qui m’a été bénéfique et la plus simple à mon avis. 

Je ne suis pas un grand-maître spirituel, ni une enseignante du sujet. Mais je tiens à vous faire part de mes expériences, mes trucs pour vous faciliter la vie. La méditation simplifiée quoi. Donc voici quelques conseils que j’aurais aimé connaître plutôt dans ma vie.

La respiration consciente nous permet de contrôler nos états d’être, angoisse et les maux physiques. Elle permet de recentrer nos pensées et de bonifier notre expérience de vie, par notre propre pouvoir de guérison.

Comment faire sans perdre la tête ?

  1. Allongez-vous sur votre tapis de yoga ou votre lit. Vous pouvez même rester assis sur votre coussin de méditation. Peu importe, soyez bien.
  2. Une main sur votre poitrine et l’autre au niveau du nombril. Jusqu’ici, tout va bien.
  3. Ne faites que respirer en prenant conscience de l’air qui passe dans vos narines. Chérissez ce moment présent. Oubliez vos réunions du lendemain.
  4. Inspirez en gonflant le ventre et compter jusqu’à cinq. Bloquez votre respiration et compter jusqu’à cinq avant expirez tout l’air de vos poumons par le nez.
  5. Finalement, cela se traduit par inspiration 5 temps, arrêt 5 temps, expiration tout en gonflant et dégonflant votre ventre tout doucement. Certain peuvent expirer 10 secondes pour une détente plus profonde. Mais bien franchement, entre vous et moi, si vous pratiquez cette respiration quotidiennement, que ce soit avec une expiration de 5 où de 10 secondes, l’important est de rester conscient de notre respiration.

 

Mots de la fin

Cette technique vous semble anodine. Essayez-là sur une période d’une semaine avant d’aller au lit.
Je vous invite si vous le voulez à faire connaître cet exercice de respiration à vos enfants. Dans le stress de leurs existences, la performance scolaire et sportive, nos enfants ont besoin de faire une pause. Revenir à l’essence même de leur rythme respiratoire du nourrisson. Permettez-vous ce temps d’accalmie pour leur enseigner les bienfaits et surtout, leur expliquer que les mamans aussi ont grandement besoin de respirer dans leurs  kit” à deux-cent dollars, au cas où la visite arriverait sans prévenir !!!! Tout se peut.

Si vous avez des questions, ou des commentaires, je vous invite à me laisser un messages ici ou sur la page Facebook de méditation rebelle.

 

Klodhyaa

  • Facebook
Maman, amie, amoureuse, ma plume m’emporte souvent ailleurs, dans mon monde de méditations rebelles.

Je partage mes états, je vous confie mes réflexions et mes petites révoltes intérieures (ou parfois extérieures)! Suivez-moi!

Klodhyaa

XXX

Share This